French (Fr)English (United Kingdom)

Ce spectacle, émouvant, montre les difficultés d’un enfant à trouver sa place au cœur du couple que forme ses parents. […] L’enfant découvre les joies de l’amour donné et reçu même si un couple se sépare parfois en disloquant la famille.

Ce spectacle où les artistes évoluent autour d’une musique douce ou violente, est saisissant, pour les enfants comme pour les parents.

La Provence, Istres - 17/2/2002


Avec sa dernière chorégraphie Assis au bord du monde, la Compagnie du Sillage a le mérite d’aborder la place de l’enfant dans notre société, l’espace que l’adulte veut bien ou peut bien lui accorder… car ne dit-on pas que l’enfant, c’est notre éternité ?

La Provence - 18/2/2004


Sous une fresque dualiste, l'enfant doit trouver sa place au sein du couple, en perpétuelle tourmente, trouver sa place au sein même de la société, apprendre à se construire à travers le regard des adultes, à travers son propre passé. Un cheminement identitaire saisissant de par la force et l'émotion que dégage, sur scène, ce trio de danseurs déroutant.

Estuaire - du 5 au 11 mai 2004


Une fresque chorégraphique qui questionne la place de l’enfant au sein du couple en perpétuelle tourmente, au sein même de la société.Cette création artistique, signée par J. Fargearel, s’inscrit dans un genre novateur car il a choisi d’intégrer des enfants-danseurs dans ses pièces. Un pas de trois entre un homme, une femme et une petite fille, soutenu par un quatuor à cordes. Une architecture identitaire d’une grande force émotionnelle, où l’enfant apprend à se construire à travers le regard des adultes, qui plus est de ses propres parents.

Estuaire - du 12 au 18 mai 2004


Assis au bord du monde, un titre évocateur de tendresse pour ce trio entre un homme, une femme et une petite fille. Parents et enfant au cœur du sujet s’y côtoient et nous démystifient les difficultés rencontrées par une enfant pour trouver sa place au cœur du couple adulte. Douceur et émotion sont de la partie pour évoquer un sujet grave, empli d’espoir et d’amour.

G. Charras - Pôle Sud, Le dessous de l'Iceberg - 27/2/2005


La chorégraphie où tour à tour l’enfant danse avec sa mère, avec son père et avec ses deux parents, exprime bien les différents moments de la vie familiale. La jeune fille passe souvent très vite de l’un à l’autre par le biais de portées extrêmement fluides et rapides. Le banc, à roulettes, sert lors d’une scène très émouvante, de lien entre les différents membres de la famille. Il est poussé, chevauché, escaladé…

M.C. Harrer - Dernières nouvelles d'Alsace - 27/2/2005

Nous contacter
Compagnie du Sillage
Jacques Fargearel
1 place du 8 mai 1945, 94310 Orly
tel : 09 82 48 42 04
port : 07 62 77 24 22

Informations légales
Compagnie du Sillage Jacques Fargearel
SIRET : 380 381 152 000 20
APE : 9001 Z
Suivez-nous !